Londres à pied (du 19 au 24 avril 2018)

Voir ici les photos de Dominique L. concernant notre séjour à Londres.

Voir ici le Film de Dominique L.

Voir ici les photos de Martine T. concernant la première journée.

Voir ici les photos de Martine T. concernant la 2ème journée.

Voir ici les photos de Martine T. concernant la 3ème journée.

Voir ici les photos de Martine T. concernant la 4ème journée.

Voir ici les photos de Martine T. concernant la 5ème journée.

Nous sommes réunis dans la salle d’embarquement : l’avion est à l’heure et nous… en pleine forme ! Un peu d’appréhension pour certains qui n’ont jamais pris l’avion mais l’enthousiasme prend le dessus.

Dans le calme on sort de l’aéroport de Luton pour prendre la navette qui doit nous conduire à la gare, puis le train confortable jusqu’à  la gare de St Pancras. On en sort éblouis par l’architecture aux airs de château aux briques rouges qui nous conduisent à notre hébergement : Generator Hostel. On s’y installe et comme c’est l’heure du déjeuner on prend une salade puis on se donne rendez-vous pour une première immersion Londonienne qui nous conduit tous ensemble à Regent ‘s Park. Il fait un temps splendide, le soleil brille de toutes ses forces et tous les habitants sont sortis pour s’installer sur les pelouses bordées de fleurs multicolores. La chaleur devient insupportable pour nous aussi, nous nous asseyons sur l’herbe quelques verres à la main. On s’en retourne par les beaux quartiers, aux maisons  traditionnelles, qui sont traversés par Marylabone et Road Euston. Certains veulent découvrir les bus à impériales, d’autres passent par Euston Square pour le retour. Quelques rdv pour un resto et c’est une douce nuit pour tous.

Voir ici les photos de notre première journée à Londres.

Après un copieux petit-déjeuner nous constatons que le soleil  restera avec nous toute la journée. Alison nous rejoint dans le Hall de Generator et nous partons, à pied, jusqu’à Buckingham Palace. Russel Square et Parc Bloomsbury seront nos repères et par Sharing Cross Road nous rejoignons Trafalgar Square puis « The Mall » décoré des 53 drapeaux du Commonwealth dont tous les chefs de gouvernement se sont réunis récemment. Nous  préférons pénétrer dans St James’s Park pour rejoindre  soit les grilles de Buckingham Palace, soit les marches du Victoria Memorial afin de profiter au mieux du spectacle de la relève de la Garde. Il s’agit d’une attraction emblématique très populaire auprès de tous les touristes. Juste le temps de trouver de l’ombre et… on les entend distinctement arriver ! Ils sont vêtus de leur tenue traditionnelle, veste rouge puisqu’il fait beau, surmontée de leur célèbre coiffe à poils d’ours. Ils défilent fièrement au son des cadences musicales pour entrer dans Buckingham Palace… Quelque moment plus tard ce sont les Horse Guards qui les rejoignent… Le temps passe vite, mais on n’en perd pas une miette !

On se retrouve au rdv fixé pour revenir à dans St James’s Park pour un pique-nique sur les pelouses, un moment bien sympathique ! Nous repartons, cette fois-ci en direction de Westminster où nous arrivons devant l’Abbaye quelques minutes avant Danielle notre guide. Reçus en VIP, sans faire de queue, nous entrons dans l’édifice religieux le plus célèbre de Londres. Lieu de sépulture d’une grande parie des rois et reines d’Angleterre mais aussi des hommes et femmes célèbres comme par exemple le « Coin des poètes », nous pouvons entrer sur le lieu des couronnements, toutes les chapelles, tous les « Coins », et nous en savourons chaque secteur grâce aux explications riches et claires de notre guide qui, aussi, ne manque pas d’humour. Nous devenons incollables sur les cérémonies de couronnement !

Maintenant Danielle nous entraîne dans le quartier de Westminster. Nous sommes un peu déçus par Big Ben et le Parlement couverts d’échafaudages mais nous visitons 10 Downing Street sans pour autant voir Theresa May, la caserne des Horse Guards, le quartier administratif où nous découvrons même la statue de De Gaulle !

Arrivés à Piccadilly nous demandons grâce et, tandis qu’un groupe s’engouffre dans le métro, l’autre prend un rafraichissement pour retrouver des forces. Ensuite c’est une ballade dans Piccadilly avant d’aller manger dans un palace Italien, et, à la sortie, profiter de Londres By Night !

Voir ici les photos de notre deuxième journée à Londres.

Ce matin départ pour La Tour de Londres ! Visite incontournable, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, la tour de Londres est une forteresse historique située sur la rive nord de la Tamise avec en son centre la Tour Blanche construite sur l’ordre de Guillaume le Conquérent. Il n’y a pas encore la foule lorsque nous arrivons et… chose incroyable, nous visitons les bijoux de la couronne avec les salles uniquement pour nous ! Un grand moment. Ensuite nous déambulons au gré de nos désirs dans la forteresse qui nous donne l’impression d’être à la Cité de Carcassonne.

A midi, certains se retrouvent pour manger au restaurant, d’autres pique-niquent sur un banc en compagnie de joyeux ménestrels qui nous racontent les coups de canons qui sont tirés sur le moment : c’est l’anniversaire de la Reine !

Etant donné que nous avons bien profité de Tower Bridge nous prenons la navette fluviale pour nous rendre à la roue « London Eye» (l’œil de Londres) mais… vu la foule personne n’ose y monter.

Nous parcourons donc un moment les bords de la Tamise, on a repéré « Shakespeare’s Globe » qui a abrité plusieurs représentations des pièces de Shakespeare, mais ayant brûlé lors d’une pièce aux effets spéciaux qui a mis le feu au toit de chaume, il a été reconstruit à l’identique presque à son emplacement d’origine en 1996.

La foule est dense sur  les berges aménagées pour la promenade avec une multitude d’animations tout du long… alors on fait demi-tour pour aller dans un endroit bien caché, pas du tout indiqué donc peu de monde : Leake Street Graffiti Tunnel. Appelé aussi « Banksy Tunnel » il s’agit d’une zone dissimulée derrière la gare de Waterloo où des « graffeurs » viennent exercer leur art. Dépassé la première impression d’endroit sombre et un peu glauque, on se laisse submerger par la quantité de Tags et la multitude de couleurs : tous les murs du sol au plafond sont recouvert de peintures, pas un seul cm² de mur libre. Ayant pris une bouffée de fraicheur nous revenons dans le quartier de Wesminster pour la vue coté sud de la Tamise : les échafaudages sont toujours là mais nous pouvons mieux voir l’Horloge de Big Ben.

On prend le métro pour nous faire un petit tour à la City, puis à la cathédrale Saint Paul. Reconstruite plusieurs fois depuis le VIIIème siècle, elle est la cathédrale de Londres. Dotée d’une nef gigantesque de 150 m de long et 36 m de largeur, l’autel est surmonté d’un impressionnant baldaquin sur lequel s’élève la coupole de 86 m sous voûte. Nous n’entrons pas, mais certains membres de La Culturothèque l’avaient visité lors d’un précédent séjour. On sait que la crypte renferme les tombes de Nelson, Wellington mais aussi du peintre Edwin Landseer et de l’architecte Christopher Wren qui a fait construire les deux tours dont l’une comprend une horloge très similaire à  Big Ben et aussi la cloche « Great Paul » qui était la plus grande d’Angleterre et qui sonne pour annoncer le décès d’un membre de la famille royale britannique, elle a sonné pour la dernière fois en 2002 pour la Reine Mère. On retrouve les images de la cathédrale St Paul dans de nombreux films : les funérailles de Lawrence d’Arabie, Peter Pan, Harry Potter, Sherlock Holmes, la Chute de Londres…. Mais aussi dans la chanson de Mary Poppins : Nourrir les p’tits oiseaux.

Après avoir admiré et fait le tour de la cathédrale nous passons le « Pont du Millenium », en anglais « Millennium Bridge ». Il s’agit du pont suspendu inauguré le 10 juin 2000 et créé par Norman Foster (qui a également créé le Viaduc de Millau) pour nous rendre à la Tate Modern, musée d’art moderne où nous retrouvons des œuvres de Nauman et Bacon que nous avions vues à l’exposition de Montpellier… Nous montons au dernier étage et là, pour notre grand bonheur, nous avons tout Londres à nos pieds ! Un groupe reste pour visiter le musée en soirée, d’autres un peu fatigués de cette longue journée s’en retournent, en taxi (the black cab), près de notre logement pour passer la soirée dans un… Restaurant français ! Quelle journée !…

Voir ici les photos de notre troisième journée à Londres.

Ce matin, au programme le British Muséum. Nous suivons Philippe pour une visite guidée des espaces réservés aux frises du Parthénon, aux fragments du  mausolée d’Halicarnasse,  au monument des Néréides, la tête grande tête d’Amenophis  III, le buste de Ramsès et bien sûr la fameuse pierre de Rosette… Pour un groupe cela suffit pour aujourd’hui mais certains y passeront la journée !

Aujourd’hui c’est l’occasion de parcourir Londres dans les fameux City Tour London. Nous repassons, pour certains, assis et au repos avec les explications dans l’oreillette, les quartiers visités avec Danielle, à pied et nous pouvons ainsi mieux nous faire une idée de la ville et de ses nombreux parcs. Le circuit est un peu modifié car aujourd’hui, dimanche, se déroule le marathon de Londres dont nous pouvons profiter. Nous descendons à Trafalgar Square pour déjeuner puis nous continuons jusqu’à Marble Arch pour profiter de Hyde Park et d’Oxford Street …..  Pour d’autres c’est une journée complète bien remplie à Hyde Park ! Mais ce qui est sûr…. C’est que nous rentrons tous sans plus aucune ressource à l’Hôtel.

Voir ici les photos de notre quatrième journée à Londres.

Ce matin c’est un rendez-vous avec  Caroline pour la visite guidée de  Covent Garden. Nous partons tous ensemble à pied de notre hébergement  pour traverser les derniers quartiers construits sur les terres des Comtes de Bedford, Russel… à l’architecture néo-classique… Nous arrivons assez vite dans le quartier qui doit son nom au fait qu’avant ces terres appartenaient au couvent de l’Abbaye de Westminster et saisi par Henri VIII d’Angleterre. Plus tard un petit marché de fruits et légumes se développe  dans une place à arcades dès 1654 mais il acquiert peu à peu une mauvaise réputation pour laisser la place aux intellectuels et dramaturges. Notre « St Germain » parisien en quelque sorte ! Devenant peu à peu un mauvais quartier, on fait déménager le marché au New Covent Garden Market et le quartier est aujourd’hui un lieu touristique contenant cafés, pubs, petits commerces et deux marchés artisanaux : l’Apple Market et le Jubuilee Hall.

Tout en nous racontant l’histoire des lieux, Caroline, au pas de charge ne manque aucune petite rue exceptionnelle ou quartier insolite et nous la suivons tous avec grand intérêt.

Elle nous conduit maintenant dans l’atmosphère particulière de Soho, quartier cher aux Kinks ou The Who… c’était un quartier composé de fermes jusqu’en 1530 où la couronne achète les terres et l’urbanisation commence après le Grand incendie de Londres (1666) mais malgré ses voisins Bloomsbury, Marylebone et Mayfair, Soho ne deviendra jamais un quartier à la mode pour les riches. Les immigrants s’y sont installés, les premiers ont été les huguenots français et le quartier a  porté longtemps le nom de « quartier français » illustré par l’église protestante française du XVIIème siècle… Aujourd’hui on parcourt ses rues sous les guirlandes chinoises !

Après nous avoir montré la maison de Paul Mc Cartney, Caroline nous ramène vers Covent Garden pour l’heure du repas où certains entrent dans le meilleur restaurant de « Fish and chips » de Londres !

Chacun poursuit, dans cette après-midi de liberté, les visites de leur choix, certains reviennent au British Muséum, d’autres vont à la National Gallery, tandis qu’une bonne majorité, fatigués de marcher s’installent dans un bateau pour une croisière sur la tamise et partir à la recherche d’un « cream tea » sans succès !

On se regroupe un peu pour un restaurant à Covent Garden avant de rentrer à pied au Générator’s Hôtel pour prendre ses affaires, rejoindre la gare puis l’aéroport où nous passerons tous une nuit blanche avant de rentrer avec les yeux pleins d’images inoubliables !

Voir ici les photos de notre cinquième journée à Londres.