Abraham Lincoln

Lire ci-dessous le résumé de Janice

Abraham Lincoln   (1809-1865)

Le 16ème président des Etats-Unis, Abraham Lincoln est un des présidents les plus admirés et celui qui a su préserver l’Union au moment le plus sombre de l’histoire du pays, la Guerre de Sécession.

Lincoln est né dans une famille de colons qui avaient choisi d’affronter les difficultés de l’Ouest américain au moment où le pays était en pleine expansion et des terres nouvelles étaient ouvertes à l’ouest des montagnes Appalaches.  Lincoln est né dans le Kentucky le 12 février 1809.  Son père, Thomas, a souvent déménagé pour rechercher de nouvelles terres avec, chaque fois, le défrichement et la construction d’un cabanon en rondinsLincoln a perdu sa mère à l’âge de 9 ans et a été élevée par sa belle-mère, Sally, avec qui il avait d’excellents rapports.  Il est allé très peu à l’école, seulement quand il n’y avait pas de travail à la maison.  Néanmoins il savait lire et écrire, ce qui était exceptionnel pour les habitants de ces régions, et la lecture sera une de ses activités favorites pendant toute sa vie.

A l’âge de 21 ans, Lincoln quitte la maison, parce qu’il n’appréciait guère d’être obligé de donner l’argent qu’il gagnait à son père.  Il se fait engager sur un bateau de marchandises qui partait vers la Nouvelle Orléans.  De retour il continue à travailler pour l’armateur dans sa boutique.  Quand la boutique fait faillite, Lincoln s’engage dans l’armée pour se battre contre les Indiens de l’Illinois.  Il n’a jamais beaucoup combattu, mais il y a gagné une réputation de meneur d’hommes.  Et il se tourne vers une activité qui l’attire plus, la politique.

A l’âge de 23 ans il se présente aux élections législatives pour l’assemblée de l’Etat de l’Illinois.  Il établit un programme basé sur 4 « piliers » : des tarifs pour protéger les produits locaux, une banque nationale, des subventions du gouvernement central pour développer les infrastructures, un soutien à l’éducation pour tous.  Sa première tentative a été un échec, mais deux ans plus tard il a été élu.  Grâce à cette première expérience il gagne une réputation d’homme intègre, bon orateur, adepte pour écrire les articles de loi.  Il est aussi confronté pour la première fois au problème de l’esclavage.   L’Illinois est en effet un état « Nordiste » où il n’y a pas d’esclavage mais où un influx de gens du Sud voudrait étendre l’esclavage vers le Nord en tendant des pièges à ceux qui s’y opposent.  Lincoln a toujours su éviter les pièges et prendre position comme modéré.  En 1836 il est admis au barreau de l’Etat d’Illinois comme avocat, et établit son cabinet à Springfield, la nouvelle capitale de l’Etat que Lincoln et ses amis ont fait voter. Il devient rapidement un avocat incontournable, défendant des particuliers et de grandes entreprises comme les chemins de fer, des blancs et des noirs sans distinction.

En 1842, à l’âge de 33 ans, Lincoln décide de se marier.  Son épouse, Mary Todd, est autant petite et rondelette qu’il est grand et maigre.  Mais Mary fait partie de la bonne société et sera une bonne épouse pour Abraham, facilitant son accession sociale et lui donnant 4 fils dont seulement un, Robert, atteindra l’âge adulte.  Les Lincoln habiteront une belle maison au centre de Springfield, la capitale de l’Illinois, et Lincoln y établira son cabinet d’avocats en association avec William Herndon qui sera un partenaire idéal, surtout à partir du moment où Lincoln élargira ses horizons politiques pour s’intéresser au gouvernement national de Washington.

La question de l’esclavage divisait le pays.  Il divisait aussi le parti politique « Whig » dont Lincoln faisait partie.  Ce parti finira par disparaître pour être remplacé par les « Républicains ».  Pour l’élection présidentielle de 1860, Lincoln se fera connaître grâce à une série de débats contre Stephen Douglas qui avait intéressé tous les médias de l’époque.  Lincoln, qui ne soutenait pas l’esclavage mais qui acceptait que chaque état puisse choisir, est arrivé à piéger Douglas dont les idées étaient beaucoup moins claires.  C’est donc Lincoln qui sera choisi pour représenter le parti des « Républicains » aux élections présidentielles, car il a su réunir les factions nordistes et sudistes du parti grâce à ses idées modérées.  Les « Démocrats », le parti adverse, n’ont pas réussi à choisir un candidat qui pourrait représenter à la fois le Nord et le Sud.  Lincoln a donc été élu, mais son élection a été aussitôt suivie par la sécession de certains états du Sud ; ce fut le début de la Guerre Civile Américaine, ou Guerre de Sécession.

Lincoln s’est beaucoup intéressé à la conduite de la guerre.  Il déplorait le manque d’expérience des soldats nordistes, et surtout le manque de généraux capables.  Le Nord a ainsi subi beaucoup de défaites au début.  Mais avec le Général Ulysses S. Grant et d’autres généraux téméraires le Nord commençait à enregistrer quelques victoires.  C’est à l’occasion d’une de ces victoires, somme tout modeste, que Lincoln a prononcé un discours qui restera célèbre, le « Gettysburg Address », où il utilise la formule du gouvernement « du peuple, par le peuple et pour le peuple ».  Et il a profité de la guerre pour déclarer que tous les esclaves des états en rébellion étaient libérés.  C’est la « Proclamation de l’Emancipation ».  Ces noirs libérés aideront les forces nordistes.

Le Général Lee, commandant des forces Sud, se rend finalement le 9 avril 1865.  Le 14 avril le Président Lincoln, qui venait d’être réélu pour un deuxième mandat, a été assassiné par un acteur, John Wilkes Booth, lors d’une représentation théâtrale à Washington.  Son corps sera ramené à la ville de Springfield, Illinois, où il est enterré.  Toute la population était dévastée.

Lincoln a pu voir la fin de la Guerre de Sécession, mais il n’a pas eu le temps de mettre en place un programme de Reconstruction, et les états du Sud vont en souffrir.  Bien que libérée, la population noire ne réussira à obtenir un statut d’égalité sociale que 100 ans plus tard.  Et encore aujourd’hui le racisme joue un rôle important dans les relations sociales de certaines régions des Etats-Unis. Mais Lincoln a réussi à sauver l’Union pendant cette période critique de l’histoire de ce pays, et pour cela il figure avec Washington et Jefferson parmi les présidents américains les plus importants de l’histoire.