Les cascades du Sautadet

Voir ici les photos de Yves concernant notre randonnée à St Michel d’Euzet

Ce Lundi, les 6 randonneurs du jour se regroupent à St Michel d’Euzet pour une petite balade sans grosses difficultés, mais avec de belles découvertes !
Notre groupe se dirige vers les rives de la Cèze au travers d’une plaine coupée par la départementale qui relie Bagnols sur Cèze à Barjac. Quoi de mieux qu’une petite devinette piochée lors de nos repas du soir en Ardèche pour rompre la monotonie de ce début de parcours. « quel est le seul mot masculin de la langue française qui finit par -ettte – ?».
Face à nous, au grès des circonvolutions du chemin, se découvre doucement sur son piton rocheux le magnifique village médiéval de la Roque sur Cèze. Pour traverser la Cèze, nous empruntons le « pont Charles Martel ». Cet illustre guerrier serait-il passé par la Roque sur Cèze pour aller à Poitiers bouter les sarrazins hors du royaume Franc ? Wikipedia ne le dit pas !!!! En tout cas, il n’a pas pu traverser le pont qui porte son nom puisque celui-ci n’a été construit qu’au XIIème siècle.
Notre photographe attitré s’en donnent à cœur joie pour prendre sous toutes les coutures le pont et le fier village qui le surplombe. Allons-nous de suite arpenter les ruelles du village ? Que nenni ! nous tournons à droite pour suivre le bord de la Cèze
Sur ce chemin large et presque plat, il y en a pour tous les goûts ; ceux qui n’ont pas trouvé la solution à la devinette continuent à chercher courageusement. Les gourmands grapillent les quelques raisins oubliés après la vendange. Puis nous attaquons, selon notre guide, la seule montée de la journée (les randonneurs du jour, pas de commentaires SVP !!!). LOL ! comme disent nos petits-enfants.
Il n’est pas loin de midi quand nous nous retrouvons sur le haut du village de La Roque sur Cèze. Maintenant les ruelles du village s’offrent à nous ; voutes, pavés, tours de guet, chapelles, etc…. Voir le lien ci-joint :

http://www.laroquesurceze.fr/wp-content/uploads/2019/01/500-x-500_BAT.pdf

Après en avoir visité tous les recoins, nous retraversons le pont et rejoignons les bords de la Cèze et ses cascades du Sautadet pour déguster notre casse-croute.
Quel ravissement de redécouvrir cette énorme masse calcaire sculptée par l’érosion, ces cascades aujourd’hui en fureur (on n’a pas l’habitude de les voir aussi tumultueuses), ces marmites de géant creusées par les tourbillons de la Cèze. Tout est spectacle ! ce tronc d’arbre étrangement planté droit comme s’il avait pris racine au milieu de la rivière, ces remous incessants, ces eaux vertes qui font ressembler la Cèze à un torrent de montagne.
Après la pause, nous avons de peine à nous éloigner de ce lieu magique pour continuer notre chemin. Nous passons à proximité des  ruines d’un vieux moulin puis nous terminons notre rando en regagnant le village de départ.
Cotation : JB3– 15 km – 150 m dénivelée