Le château de Castries

Voir ici les photos de notre journée à Castries

Arrivés tous sans encombres sur le parking du Parc du château, Bernadette accueille notre groupe souriant à l’idée de découvrir, en avant première, le château de Castries.
Une visite qui va nous entraîner dans des aventures insoupçonnées !
Le château de Castries a toujours appartenu, avec plus ou moins de constance, à la prestigieuse famille de La Croix de Castries (prononcer  « Câstr… », car cette prononciation remontant au XIIIe siècle  s’est toujours maintenue jusqu’à nos jours lorsqu’on parle de la famille de Castries. Par contre le nom du village, au contraire, accentue la dernière syllabe pour éviter la confusion avec la ville de Castres).
Le château actuel a été bâti au XVIe siècle sur les restes d’un castrum romain surplombant la Via Domitia. Le site domine la plaine du Languedoc et… c’est ainsi que l’on peut apercevoir d’ici les pyramides de la Grande Motte.
La famille de La Croix de Castries s’est illustrée dans de très nombreux domaines et beaucoup de ses membres se retrouvent très souvent dans la grande histoire de la France.
C’est ce que nous comprendrons, plus tard,  dans la galerie des portraits.
Par exemple de ses enfants a joué un rôle primordial sur mer et sur terre dans la guerre d’indépendance des Etats-Unis d’Amérique puisqu’il a permis à Washington de battre les troupes anglaises à Yorktown en 1781, bataille qui permis l’indépendance américaine.  Il a été Maréchal de France et Ministre de la Marine sous Louis XVI.
Un autre a été contre-amiral de la Marine Royale et a servi sur l’Hermione…
Un autre cousin a commandé de nombreux vaisseaux du roi pour défendre le commerce maritime et les intérêts de la France en Corse et en Amérique. L’incongru Collège Royal Naval à Alès est dû à une idée très révolutionnaire d’un autre membre de la famille…
Des îles aux Antilles portent le nom de Castries pour honorer les rôles qu’ils ont exercés lors de nombreuses missions et,  La Pérouse a aussi baptisé une anse protectrice sur la côte est de la Russie pour honorer cette famille qui lui a donné les moyens de son expédition…
On arrêterait là car difficile de se souvenir de tout, mais un Président de la République… un Ministre de la Marine… une fille qui a eue comme professeur Mozart (celui-ci a d’ailleurs composé pour la famille un concerto pour flûte et harpe)… Le Nôtre ayant dessiné les plans du Parc du Château, et Pierre-Paul Riquet ait élaboré le fameux aqueduc qui reste le plus long ouvrage hydraulique construit pour un Particulier..
Le château mérite donc son surnom de « Petit Versailles du Languedoc »… bien qu’il n’ait aucune ressemblance avec Versailles !
C’est peut-être pour cela que Queen Mum la reine Amélie du Portugal y ont séjourné !
Il ne reste plus qu’à préciser qu’en 1966 le château est légué à l’Académie française par le comte René de La Croix de Castries (dit le « duc de Castries », lui-même ayant porté l’habit Vert) dernier héritier.
Le château actuel ne comporte que deux corps de logis en équerre (un troisième aurait dû terminer le U entourant la cour mais n’a pas été construit) et n’a rien à voir avec Versailles. Ces logis sont cantonnés de trois pavillons carrés coiffés de toits à brisis  récemment restitués, couverts de tuiles vernissées….
Nous entrons pour découvrir l’intérieur… La cuisine, la galerie, la bibliothèque, la salle à manger et… les appartements tous reçoivent des Ah.. Oh… de plaisir !
Cette visite nous a vraiment enchantés !
Petit intermède au restaurant pour reprendre des forces et continuer la visite de Castries avec Emeline qui nous entraîne dans le Parc du Château, l’orangerie pour comprendre les besoins hydrauliques qui ont nécessité la construction du fameux aqueduc !
Nous complétons la visite à l’ombre des rues étroites et pleines de charmes aux vieilles demeures bâties sur des caves voûtées…
Chacun de nous, on vous l’assure, n’aurait pour rien au monde souhaité être ailleurs !
Sortie  co-voiturage Visite  guidée du château de Castries  + visite guidée du Parc du Château et de Castries :  Prix : 5 €.